Hélène , la fée de Sauce Cubaine

A Sauce Cubaine, nous formons chaque année des professeurs de salsa cubaine. Ces Profs m’accompagnent dans mes enseignements depuis plusieurs années pour certains/nes.

Aujourd’hui, je vous présente Hélène, danseuse talentueuse, cavalière hors pair et professeur de salsa cubaine légère & sensible.
La fée de Sauce Cubaine.

Je m’appelle Hélène Lechermeier, j’ai 24 ans et je suis illustratrice et danseuse passionnée. Si la salsa cubaine fait partie intégrante de ma vie depuis quelques années, mon parcours jusqu’à la découverte de cette danse et de la culture à laquelle elle se rattache, est assez diversifié.

PARCOURS ARTISTIQUE, MUSIQUE, SALSA, ILLUSTRATION

Depuis toute petite j’aime danser, et très tôt lorsque que j’entendais des sons afro latinos, je sentais quelque chose bouger et vibrer en moi sans trop savoir d’où ça venait. Dans le milieu où j’ai grandi, la musique était tout sauf latine, du coup et il m’a fallu du temps pour me sentir légitime dans le fait de danser et de m’exprimer dans une tradition qui ne m’était pas familière. Mais c’est peut-être pour cette raison aussi, qu’elle me fascine et ne cesse de m’habiter depuis.
Pour moi la danse a d’abord été contemporaine, et pendant six ans j’ai exploré cette discipline fondée à la fois sur une liberté totale, une recherche infinie sur le mouvement et le corps, et une technique exigeante et rigoureuse qui me sert encore aujourd’hui dans la salsa.
C’est à 20 ans que j’ai rencontré la salsa pour la première fois chez Alex à Sauce Cubaine et je ne suis jamais repartie. La danse a cette faculté de me rendre instantanément heureuse et j’ai eu naturellement envie de transmettre ce bonheur aux autres. A l’occasion d’un Erasmus en Angleterre, j’ai pu explorer le Commercial Heels, le voguing, le ladytsyle et, forte de toutes ces expériences complémentaires, je me suis lancée dans l’enseignement auprès d’Alex, dès mon retour.
Parallèlement à ce goût pour la danse, dix années de piano classique au conservatoire de Strasbourg m’ont permis d’acquérir une culture musicale et un sens du rythme que j’ai pu mettre au service à la fois de mes apprentissages et aujourd’hui de mon enseignement de la salsa.
Je viens également d’être diplômée des arts décoratifs de Strasbourg. En tant qu’illustratrice je m’exprime également à travers mes dessins, mes BD et mes dessins animés dans lesquels l’exploration du mouvement, de l’architecture, de l’onirisme et de la femme tiennent une place importante.
C’est ainsi que mes passions se rejoignent et se nourrissent les unes des autres. J’espère pouvoir apporter, grâce à la diversité de mon parcours, un enseignement de la salsa dans lequel fusionnent technique et énergies mais aussi bienveillance, harmonie et gaieté.

LADYSTYLING, INFLUENCES ET INSPIRATIONS

La danse m’a permis d’accepter, d’aimer mon corps et surtout de m’exprimer avec. Je suis persuadée qu’elle est le moyen d’une communication et d’une bonne entente entre le corps et l’esprit, entre la terre et l’air, et par conséquent, la voie la plus sûre vers un épanouissement personnel.
C’est dans cette perspective que je me spécialise de plus en plus dans le Ladystyling, qui est une danse d’abord destinée aux femmes et qui se pratique seule. Elle permet de parfaire tout type de danse avec l’acquisition d’un style propre à chaque danse et à chaque personnalité. Danser c’est aussi jouer un rôle et l’on choisira celui d’une femme aux mouvements féminins et aériens avec les danses classique, portoricaine, jazz, ou bien celui de la femme de caractère, aux gestes vifs et imposants avec le flamenco, les orishas, la rumba, celui plus street genre reggaeton, hip hop ou bien encore des mouvements plus libres et moins convenus qui appartiennent davantage à la danse moderne contemporaine ou à la danse africaine.
Une infinité de styles et de mouvements se déploie à travers la pratique du Ladystyling et j’espère pouvoir aider les filles et les femmes à aimer danser et se voir danser, à se découvrir et se dévoiler, dans la musique et le rythme avec les pieds bien sur terre et la tête dans les étoiles.

« Les grands danseurs ne sont pas grands à cause de leur technique, ils sont grands à cause de leur passion. » Martha Graham

Page d’Illustration FB: https://www.facebook.com/HeleneLaloubeillustration/
IG illustration: https://www.instagram.com/helenelaloube/

Contact FB : Hélène La Boulou Lechermeier
Contact IG: https://www.instagram.com/helene.rita/

Cet article a 1 commentaire

  1. Pampril

    Bonjour, tu sembles une artiste complète qui a un vrai regard. Merci d’avoir partagé ton FB.

Laisser un commentaire