Savoir vivre en cours & soirées

De ma maigre expérience de cours, de soirées, de stages voici les conseils que je peux fournir en vrac:

Je pense qu’il est très présomptueux de faire un post tel que celui ci mais je pense aussi que cela peut aider bcp de personnes. Le but est d’aider, j’ai remarqué qu’on n’a pas tous les mêmes réflexes ou la façon de voir.

– Regarder son partenaire, savoir où il/elle se trouve, c’est plus courtois, agréable.
il vaut mieux que ne pas regarder la cavalière ou cavalier soit un effet de style plutôt que l’inverse.

– Toujours, que ce soit en cours, stage ou en soirée, faire attention à sa cavalière. On essaye, certes, de faire une passe compliquée, mais le plus important est de ne pas blesser, gêner sa cavalière. On trouve encore bcp de cavalier qui s’énervent et essayent de passer a tout prix des passes difficiles au détriment de la cavalière.

– Dansez en soirée: le seul, le meilleur, l’unique moyen de progresser « vite ».

– Ne refusez pas les danses, cf la section « humour et râteaux« , vous n’imaginez pas à quel point c’est dur de se manger des râteaux et encore plus dur pour les mecs…
Edit 2011: sauf si vous avez de bonnes raisons de refuser… vous forcer à danser n’est pas un cadeau que l’on fait à la personne d’en face.

– Un débutant(e) deviendra sûrement un bon danseur, alors ne lui mettez pas de râteaux à répétition( 3 fois c’est la moyenne fatale), il s’en souviendra plus tard.

– Non, les danseurs ne sont pas tous les yeux rivés sur le débutant, c’est même l’inverse les regards ont tendance à voir ailleurs.

– Ecoutez la musique, callez vous sur celle ci, lente allez y tranquille, accélération ? Enchaînez les passes etc…

– Ecoutez de la salsa chez vous, même si vous n’y comprenez rien ça varentrer :p

– Les filles, par pitié, ne guidez pas en cours. C’est horrible pour les cavaliers. Sauf s’il vous implore du regard :).

– Ne jamais s’arrêter sur une erreur, en soirée, en rueda.
On ne voit que les gens qui ne bougent plus.

– Si vous ratez en soirée une passe un pas, surtout ne dites rien, faite comme si c’était fait exprès, et oui les cavalières ne sont pas dans nos têtes elles ne remarqueront que si : vous vous arrêtez, vous excusez ou râlez.

– SouriezProfitez du moment, même si vous merdez, si la cavalière ou cavalier se plante, souriez , y a pas mort d’homme.

– Faite gaffe autour de vous, si vous cognez un couple, excusez vous, souriez mais faite quelque chose… ça arrive très très souvent en tant que débutant (et même après.)

– Participez aux ruedas, la plupart de mouvement de rueda s’apprennent sur le tas, n’hésitez pas rentrez dedans, c’est au chanteur de s’adapter…

– Les filles invitez !! C’est fini le temps des invitations des hommes, il y a 65% de filles, si ce n’est pas plus, en soirée, alors si vous voulez danser invitez!

– Refaites des cours pour débutant, il ne faut pas oublier d’où l’on vient… Les bases rien de plus important que les bases, si vous ne vous sentez pas à l’aise sur des pas de bases, des enchufalas, des vassilalas, des di le que no alors revenez faire des bases. Les mecs sont une denrée rare en danse, donc n’hésitez pas aux cours débutant à y faire cavalier pour ne pas laisser de demoiselles seules.

– Comme à l’école si vous ne comprenez pas un truc, demandez. Le prof a fort à faire, il ne peut pas tout voir, alors demandez.

Montrez les pas à vos amis, on ne comprend que mieux que quand on montre à quelqu’un.

– Pour connaître votre niveau de danse, dansez avec une débutante ou avec quelqu’un qui n’a jamais fait de salsa, Si ça passe vous êtes bon, sinon y a encore du boulot.

– Ne faites pas danser que les mêmes personnes, ne serait ce que pour vous améliorer, la variété aide, mais surtout ça évite à des cavalières de s’endormir sur les chaises.

– Ne pensez pas que vous êtes le roi parce que vous maîtrisez fraîchement un enchufala ou setenta… Ne vous relâchez pas. Vous y arrivez ok, mais il reste du boulot pour rendre le mouvement fluide. Demandez à votre cavalière si elle comprend bien la passe, si c’est brutal, trop doux ou autre…

– C’est pas parce que le cavalier guide qu’il a le droit de déplacer, de malmener sa cavalière, soyez gentleman, demandez. Faites attention à elle, je ne le répèterai jamais assez.

– Respirez, ce simple conseil vous fera le plus grand bien, prenez une bonne bouffée, zen, c’est un loisir.

– Essayez d’entendre la musique, je fais toujours une sélection de musique qui me plaisent, qui sont lentes ou rythmées, en accord avec le cours. Posez vous la question, la musique vous plait elle? L’avez vous déjà entendue?

– soyez indulgent, avec vous même, avec votre partenaire, avec le ou la nouvelle qui vient de débarquer dans ce cours. Aidez vous. Plus on aide plus on progresse sois même.

– La concurrence saine est importante pour progresser. Mais si c’est vous qui êtes en position de « force » partagez…

– N’attendez pas que le prof lance une ruea en soirée , ou une suelta. Tentez de le faire vous même vous verrez d’autres vous rallieront, mais n’oubliez pas le partage est important donc même si des débutant vinnent dans la rueda adaptez le niveau.
faites preuve d’originalité, vous pouvez inventer des passes simples… enchufala con …

– Ne pensez pas que vous êtes lié a une école ou un prof, si vous pensez qu’il est temps de voir ailleurs, si le prof est pro, cela ne le gênera pas et il pourra même vous guider.

– Essayez de ne pas trop boire ( alcool) avant le cours, par respect pour le prof, il essaye d’enseigner à tous, de faire comprendre des choses compliquées, basées sur la concentration et bien d’autre choses tel que la coordination.
Il ne peut pas se permettre de vous gérez vous en train de foirer une passe. Il croira que c’est de sa faute alors que…

– Souvent quand un cavalier veut essayer une passe ou la montrer à quelqu’un il prend « de force » une cavaliere par le poignet sans lui demander. Comme si c’était obligatoire. Les filles ne vous laissez pas faire, la moindre des choses c’est de demander 🙂

– Evitez de corriger vos partenaires en donnant un ‘cours dans le cours’ : vous vous ferez des amies…

etc…