Edito: nouvelle saison de la Sauce

Bien le bonjour à tous ! Lecteurs, lectrices, curieux, curieuses et autres poulpes des forêts dansants.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris ma plume mon clavier lumineux pour vous écrire.Le temps passe et Sauce Cubaine change doucement et pas que .

En revenant en cours vous avez pu voir un gros changement; bien visible, bien brillant: Le 7e Art a changé et le monde aussi ; ) Il est devenu tout beau. C’est avec plaisir et crainte que je vois le changement. Plaisir, car effectivement, le sol est parfait, l’espace est immense, la déco est superbe, les lumières sont classes. Et le lieu n’est pas terminé, le son est en cours de finalisation et surement la clim ( hey euh Alex attends ! la clim tu rigoles !) , ouai ouai ça approche.

Alors pourquoi la crainte ? (Déjà , parce que la dernière fois qu’un lieu est devenu tout beau, on a du partir vers d’autres horizons #histoiresanciennes).
Ensuite, parce que, du coup, la salle d’à côté devrait être utilisée de plus en plus souvent. Et donc le bruit allant avec. Les cours deviendront de tps en tps extrêmement durs pour vos profs préférés et surtout fatiguant.

Il devrait y avoir 3 choses pour palier à ça.
– Déjà l’hiver, avec vos vestes, foulards et habits bien duveteux, quand ils seront dans la salle cela empêchera le son de trop rebondir partout.
– Je vais devoir bosser avec un micro, et ouai les enfants, va bien falloir me faire à cette idée, micro casque version Hollywood pour qu’on m’entende.
– réinstallation des rideaux .
– 4 bonus : la déco non finalisée en arrivant devrait aussi amortir le son.


L’autre changement visible à été le passage en mode associatif

Pour certains ça ne change rien, mais pour d’autres cela a eu un impact multiple

  • devoir payer une adhésion à 15€.
    et oui c’est un coût mais qui inclue une assurance, des réductions et l’envie de soutenir Sauce Cubaine
  • des bénévoles ont dû tenir caisses, formulaire B13 avant pendant après les cours, avec la pression de pas se planter .
    Ils ont du faire face aussi à certaines surprises et gens pas très contents de comment ça se passait, mais oui, tu sais, personne n’était prêt c’est la 1ère fois mon ami. Alors soit tolérant on est pas des machines.
  • des membres fondateurs qui doivent apprendre à vivre ensemble et faire au mieux. Pourquoi vivre ensemble ? Et bien parce que les emails, les messages privés fb, les messages dans les groupes fb de l’assoces , les sms, les appels, les réunions et bien c’est énorme, c’est même trop d’un coup, alors que t’était peinard à voir des gens une fois par semaine.
  • Faire au mieux : n’est pas la même chose que faire parfait.  Ca veut dire y aller molo, ne pas se surmener dans le bénévolat, dans sa mission et savoir laisser pisser, savoir demander de l’aide et ne pas l’exiger. On me disait ce week end, (ouai tu sais je fais des week end de développement personnel depuis pas mal d’année bref), on nous a fait croire que l’urgence et l’importance était la même chose, que l’urgent était important. Mais non. On va prendre le temps de gérer l’important tranquillement, doucement.
  • de mélanger les cours et le bénévolat et d’en faire un imbroglio : Comment ça se présente ?
    Et bien tu rends plein de service à Sauce Cubaine, et puis tu as peu de remerciements (ouai, on est pas du genre à remercier à tout va désoler, on le pense mais on le crie pas sur tous les toits donc si tu as besoin de reconnaissance t’es au mauvais endroit) et puis tu vas dans le cours et la BAM les profs s’acharnent sur toi, tu sais, Alex avec ses phrases perçantes et Harley avec ses mots directes et Céline avec les sourcils froncés et Hélène et Lara avec leur euh … Hélène.. Lara ah non elles sont encore gentilles pendant 2 semaines pour Hélène et Lara 1 an. Bref, tu as rendu service à la nation salsa et BAM, « ton dilequeno est pas top, tu m’as fait mal au bras, allèges ta posture, relâches toi, tu devrais faire le cours intermédiaire , etc etc.. »  Et là c’est le drame car tu le prends pour toi, contre toi. Alors qu’en fait, on fait la part des choses, dans les cours on corrige, c’est notre taff. Sans animosité, y a un bras qu’arrive on le corrige, y a une posture qui débarque en moins de 4 secondes on annonce ce qui va pas et damé. C’est tout, pas de plan machiavélique.
  • Devoir penser long terme et avoir un projet qui te porte.
  • Le site a été tout au long de l’année et encore maintenant amélioré pour être plus rapide, plus logique plus simple.
  • On mise sur l’associatif pour bosser avec la ville et d’autres asso.

Donc voilà, l’associatif, comme je disais y a pas longtemps, le prochain qui me sort que c’est facile je le frappe. Pour moi c’est facile en vrai mais ceux qui sont dedans je peux voir qu’ils en chient, un peu, beaucoup, passionnément , choisis là ou t’en est maintenant. Mais, il font tous de l’excellent boulot avec les moyens du bords.


En terme de changement, on a la chance d’avoir Lara avec nous pour les cours pour enseigner aux gars et pour inspirer les filles. C’est pas quelque chose de facile que d’enseigner avec moi, mais très très formateur mouhahahahah hum… Avec Hélène, Harley et Céline, les filles ont beaucoup de chance. J’aime beaucoup cette team de prof salsa, avec Charly bien sûr.


Le mercredi, les cours se passent avec Anne, Adrien , Jn , harley et Charly, des cours réguliers, j’espère que vous goûtez les ateliers tango, kizomba et choré ainsi que les stages du mercredi.

Tout ça ca fait une grosse team avec pleins de gens de partout d’horizon divers et variés.

Vous devriez voir certains et certaines, comme Léo, Itzel et Nicolas, qui vont gérer les Petites Cubaines, leur ambiance, les playlists et surement d’autres gens comme Olivier, qui vont se charger des This is not salsa. Les Petites Kizombas sont gérées par JN et les Petites Portègnes par Anne et Adrien. Et puis tout ceux qui sont et seront présents au fils des moments , au fil des événements.


Mais hey ! Alex, il fout quoi maintenant ?

Bah les gars, je suis toujours là, 7 cours par semaines, les cours particuliers, les enterrement de vie de jeunes filles (je sais, je sais ), les éditos sporadiques, un manoir à créer sur le site et dans l’esprit, les négociations avec les assoces salsa, les entreprises etc.. les réunions d’assoce (ouai bon, euh… j’ai rien dit ) , le site internet , facebook, les sms, les appels, les email mais surtout … Les idées et l’énergie.


On espère tous que vous, nous allons passer une « putain » d’année, et je vais faire mon possible pour que le bateau pirate qu’est Sauce Cubaine navigue et garde son équipage au complet.

C’est toujours un honneur que de vous servir et de sillonner les sauces internationales avec vous.

Merci (hey t’as dit que tu remerciais pas!) de votre présence à tous.

10987654321 BONNE ANNEE !

Bonus :