Agnès

‘’Lorsque je danse je ne peux pas juger, je ne peux pas haïr, je ne peux me séparer de la vie. Je peux seulement être heureux et complet. C’est pourquoi je danse.’’

Hans Bos Bonjour,

Je m’appelle Agnieszka (prononcez ag‘-niech‘- ka) ou simplement Agnès si vous ne voulez pas vous faire un claquage de la langue.

La danse est ma passion. C’est mon remède contre la tristesse, c’est ma joie, c’est la santé de mon corps.

J’ai pratiqué la danse de salon pendant de nombreuses années avant de m’orienter vers les danses folkloriques de ma région puis vers la danse irlandaise et le modern jazz. Je n’ai jamais dansé professionnellement mais la danse a toujours occupé et occupera toujours une place très importante dans ma vie.

La Salsa a été un coup de foudre pour moi. Le rythme, la liberté des mouvements et le sourire sur le visage des danseurs m’ont immédiatement fasciné. Ce qui caractérise le plus la Salsa à mes yeux est que malgré les figures et les techniques, chaque danseur peut y découvrir et y intégrer son propre style. J’aime observer les couples, certains me communiquent énormément d’émotions… Et de l’envie parfois! La même qui me frappe lorsque je vois une nouvelle paire de talons hauts : ) Vous regardez et vous dites : Voila ce que je veux!

J’ai commencé mes cours de Salsa il y a 6 ans en Slovaquie. Eh oui! Il n’y a pas que du hockey sur glace là-bas, et j’ai eu la chance de rencontrer des danseurs passionnés de très haut niveau. 3 ans de cours fabuleux, de festivals internationaux et de nouvelles amitiés… Grace a la Salsa! La vie a poursuivi son cours et j’ai déménagé en France. Si tu es étranger, que tu parles français comme une vache espagnole et que tu as le sens du rythme, le meilleur moyen de t’intégrer en France est de danser la Salsa. C’est en tout cas mon expérience, et je ne remercierai jamais assez Daudey et Alex pour cette opportunité.

Lorsque j’ai débuté chez eux, je ne prévoyais pas de m’engager sur le long terme. Je savais à peine dire bonjour et comment je m’appelle! Et puis j’ai dansé, et puis encore, et voilà maintenant que 3 ans ont passé. Cette école m’a permit de partager ma passion et de rencontrer de nombreux amis.

Aujourd’hui, mon français a dépassé le stade des salutations, c’est pourquoi j’ai décidé de sauter le pas et d’assister Alex.

J’espère sincèrement que la Salsa vous ensorcellera et vous donnera envie de rester parmi nous le plus longtemps possible. 

A très bientot!

Agnieszka (vous savez le prononcer maintenant, pas vrai?)